Le temps… c’est du temps même pour les enfants !

J’ai écrit récemment un article sur la manière d’organiser sa semaine pour (enfin) avoir du temps pour soi et se libérer un peu l’esprit (tu le trouveras en cliquant ici). Et comme je l’écrivais, on ne nous apprends pas à organiser notre temps.

Par où ça commence ? Tout simplement par se repérer. Voici les outils à la disposition de Mr E (CP), ainsi que la manière dont il bénéficie lui aussi de son « emploi du temps » et des évolutions prévues !

fotomelia-images-gratuites-16

 

La journée

La journée, ou plutôt les différents moments de la journée sont la première unité de temps connue par l’enfant. Les repas et les temps de sommeil rythment ses jours et sont comme des murs entre le matin et le midi, le midi et l’après-midi…etc.

Vous trouverez sur pinterest, beaucoup de belles idées pour schématiser et matérialiser ce temps. J’ai pour ma part utilisé à plusieurs reprises des planning visuels journaliers où l’enfant déplaçait sa silhouette sur la partie de la journée concernée (je n’ai malheureusement pas retrouvé de photos de ce dont je vous parle).
f6c466eacc41563c143d774151136708Vous pouvez également réaliser avec votre enfant une horloge comme celle là (c’est ce que nous avions fait avec Mr E.). Vous pouvez d’ailleurs imprimer exactement la même en vous rendant sur le site de Merci Montessori qui avait réaliser (en 2015 je crois) un article sur la structuration du temps.

L’avantage est que c’est vous qui déplacez l’aiguille de cette horloge, et donc, vous pouvez y associer les temps de transitions qui vous conviennent. Cela peut également permettre de ritualiser certains enfants à besoins spécifiques et de faciliter le changement d’une activité vers une autre !

L’alternance jour-nuit, marquant qu’une journée succède à une autre à très vite été comprise !

 

La semaine

Une fois ce premier repérage réalisé, un apprentissage plus difficile pour lui a été les jours de la semaine. Il a fallu attendre le dernier trimestre de sa deuxième GS pour que (enfin) le vendredi ne disparaisse plus ! Et puis, il faut être honnête, le vendredi est un jour plutôt sympa… c’est le lundi qu’il devrait oublier le petit cœur ! Mais bref. Donc, pendant presque six mois, la comptine de la semaine se faisait presque tous les jours avec la date et la météo du matin.
Nous avons toujours présenté la comptine et les différents supports dans le sens classique du « Lundi, mardi, mercredi…etc » bien que notre organisation familiale fasse du vendredi le premier jour de notre semaine. Avec du recul, nous aurions dû commencer tout de suite à chanter plusieurs fois d’affiler la comptine pour que la boucle se referme entre le dimanche et le lundi !

Lors de cet apprentissage, nous n’avons associé qu’un seul événement par jour (une activité), afin de ne pas complexifier la tâche. Dans un premier temps, nous avons donc opté pour ce calendrier  Loup de chez Auzou. Assez proche des routines de la maternelle, il permettait de cumuler l’apprentissage des jours (affichés et rangés dans l’ordre sur le côté) et des émotions (j’aurai probablement l’occasion d’y revenir dans un prochain article).  Nous ne placions alors ni les chiffres ni le mois.loup-jeu-1170x855

Puis, progressivement, nous avons intégré le jour précédent et le jour suivant. Cette notion n’est vraiment pas évidente mais nous a fait bien rire lorsque nous entendions des « aujourd’hui on est demain? » ou des « …mercredi, jeudi, demain, samedi… ». C’est là que la notion de boucle est devenue importante, car il a fallu du temps avant qu’il n’y ai un « hier » au lundi et un « demain » au dimanche.

C’est au moment de cet apprentissage et justement pour intégrer le roulement que nous avons affiché un calendrier mensuel (ou plutôt trimestriel, oui oui, tout ça d’un coup !). Nous les avons trouvé sur ce site !

calendrier-annuel-2019-trimestre

Seule modification effectuée (à la main), était d’inscrire le nom des jours en entier, et de colorier les semaines où il dormait chez nous (en garde alterné). En plus de répondre à ses interrogations sur qui vient le chercher, où je fais dodo…etc, il s’est assez vite repéré et projeter. Les événements importants comme la naissance de sa sœur, les vacances scolaires ou les anniversaires étaient également symbolisées dessus, par des petits dessins !

Les mois

C’est ainsi que l’alternance des mois a commencé à se faire tout naturellement !

A l’heure actuelle, Mr E sait associer les mois à leur événement (ex : Grandes vacances en juillet, le Père Noël a Noël, l’anniversaire de papa en janvier…etc) mais ne connait ni sa comptine mensuelle ni l’ordre à donner aux temps. Ainsi, il ne sait pas, sans le calendrier si Pâques ou son anniversaire sont proches.

Les heures

« Là il est quelle heure ? »
« Midi, c’est l’heure où on mange, quatre heure de l’après-midi c’est l’heure du goûter, et le soir bah c’est le soir. »
« Est-ce qu’il est l’heure d’être la nuit ? »

Autant de questionnements autour des horaires et un intérêt grandissant et dévorant pour les horloges et les montres (période sensible comme dirait Mme M.M.). Pourtant l’apprentissage de l’heure (sur une horloge standard) n’est pas encore à l’ordre du jour.
Nous avons opté (et elle arrive bientôt) pour une horloge 24h, appelée synopte.

71+v+e2o2yL._AC_SL1500_

 

Nous l’avons choisie avec deux aiguilles tout de même (il en existe à une seule aiguille et des couleurs symbolisant les moments de la journée pour les enfants à besoins spécifiques) pour se familiariser avec les notions d’heures et de minutes. Et notre préférence est allée à une version sobre, sans couleurs et sans autres repérages que les chiffres. Ainsi, nous pourront y intégrer nos propres repères si besoin ! (Vous la voyez ici à droite. Vous pouvez également la retrouver ici.)

En parallèle, nous lui prêtons nos montres digitales quand il est à la maison. Il s’en sert pour se repérer, par exemple quand nous lui disons « A 12 heures et 15 minutes tes pâtes seront cuites. »

 

Gérer tout ça…

Vous me direz c’est bien beau, mais concrètement, comment il s’organise avec ça ? Parce qu’il était bien sujet d’organisation au départ !

Jusqu’à la rentrée au CP, l’organisation se faisait au jour le jour sur le calendrier Loup vu plus haut. Chaque matin, nous choisissions les activités du jour et les placions sur la droite.
Depuis octobre donc (le temps d’un déménagement), voici à quoi ressemble son emploi du temps.

83157065_1210668702457365_2755283144574763008_n

Nous avons choisi de garder les mêmes images pour l’instant (il ne se sentait pas prêt pour un emploi du temps avec des mots parce que « quand je suis fatigué j’oublie comment lire« ). Mais la totalité de la semaine est représenté. Ainsi, il prépare seul (enfin une fois sur deux en vrai) son sac de piscine la veille, il arrose sa plante sans qu’on le lui rappelle et il commence même à penser à ranger sa chambre !

Quand la notion d’horaires sera comprise et qu’il se sentira prêt pour ajouter des mots (mais il l’a évoqué début janvier, donc j’y crois), nous changeront de système, d’abord en associant le mot à l’image déjà existante, et ensuite en passant à ce système d’emploi du temps « comme les grands » ! L’avantage immense à avoir un support magnétique comme le sien est qu’il pourra placer un petit aimant à côté du jour ou de l’activité si il a besoin de plus de repères.

plannenz

Je vous referai un billet à ce moment là pour vous expliquer comment la transition s’est passée et si j’ai eu besoin d’ajustement !

Et vous quelles ont été vos astuces pour apprendre à vos enfants à gérer le temps ? Partagez vos idées et leurs emplois du temps en commentaire ! Merci pour vos partages !

 

 

Vous trouverez ci-dessous quelques uns des articles utilisés avec Mr E. Ces liens sont affiliés. En cliquant et achetant vos articles par ce biais, il n’y a aucun changement pour vous mais cela me permet de continuer à prendre du temps pour ce site. Merci beaucoup !

Une réponse sur “Le temps… c’est du temps même pour les enfants !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 8 =